retour à l'accueil retour à l'accueil Billet de Gersende de Villeneuve  Présidente  de la Traverse (décembre 2013 )

instants de fulgurance

Certains instants ressemblent à une fulgurance. Ces instants, rares, éphémères nous font soudain passer de la vision du monde en deux dimensions que sont nos repères habituels et horizontaux  à une vision en 3 D, où tout prend relief, tout s’éclaire.

Des évènements passés, des paroles prennent alors sens, éclairant notre vie d’une lumière nouvelle. Ces instants de fulgurance font scintiller notre réel d’un nouvel éclat. La sève de vie jaillit et éclate en myriades fertiles.

La passion amoureuse et son ivresse indicible offrent comme un avant-goût de ces instants d’éblouissement. Ainsi en va-t-il également de certaines rencontres, certains partages où l’Essentiel se transmet comme à travers une nappe phréatique de reliance subtile, où les pensées résonnent en ondes d’amour et de bienveillance.



Instants rares, bien trop rares, nécessairement éphémères, ne pouvant être apprivoisés et encore moins retenus. Peut-on figer la grâce d’un papillon déployant ses ailes sublimes par- dessus les corolles généreuses d’un printemps en l’épinglant ?


La fulgurance est une énergie, un processus, une dynamique. Elle est insaisissable. Mais lorsqu’elle s’offre, on ne peut feindre de l’ignorer. Elle marque le cœur d’un avant et d’un après, laisse un goût de joie en chacune de nos cellules, comme une cicatrice de lumière qu’on ne souhaite pas voir se refermer.


A l’aube de cette année qui défroisse patiemment la promesse de ses jours nouveaux, je vous souhaite de goûter, à Guervœur ou ailleurs, à ce fulgurant retournement intérieur.



Gersende de Villeneuve, présidente